Actualités

Actualités

Vous êtes ici : Accueil  /  Actualités

Nouvelle « Pépites » du LIENSs avec Camille Mazière

Séminaire du LIENSs  : Impact du changement climatique sur les tapis microbiens des marais salants de l’île de Ré  par Camille Mazière

Les effets du changement climatique représentent un défi pour notre société dans les prochaines décennies. Le GIEC (Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat, 2014) prévoit que les systèmes marins seront parmi les zones les plus affectées. Elles feront face à de nombreuses pressions environnementales dues au changement climatique, en particulier l’augmentation de la température et l’acidification des océans. Les sédiments marins jouent un rôle important dans la transformation de la matière organique et dans la dynamique des cycles du carbone, de l’azote et de l’oxygène. Dans les zones côtières, les tapis microbiens assurent ces rôles clefs. Les impacts du changement climatique sur les écosystèmes marins sont largement étudiés au niveau mondial mais très peu au niveau local. Ils sont notamment méconnus en région Nouvelle-Aquitaine. Il est vital de connaître les modifications, structurales et fonctionnelles, et la dynamique des communautés microbiennes en réponse au changement climatique. Notre étude vise à définir l’impact de l’augmentation de température et de l’acidification du milieu marin sur les tapis microbiens de l’île de Ré. Les résultats attendus devraient permettre le développement de bio-indicateurs estimant la santé de l’environnement.


Pour  participer à une réunion Microsoft Teams :
Contacts pour en savoir plus sur les Pépites du LIENSs : Fanny & Margot

Le parcours de l’eau des nuages interstellaires …

Le parcours de l’eau des nuages interstellaires jusqu’aux systèmes planétaires

Des chercheurs du LAB ont participé à un article de revue sur l’histoire de l’eau du milieu interstellaire aux systèmes planétaires. Celui-ci synthétise les connaissances existantes à la lumière des données du télescope spatial Hershel.

Le voyage de l’eau des nuages interstellaires aux mondes habitables.
De haut en bas, de gauche à droite : l’eau dans un nuage interstellaire froid, près d’une étoile en formation, dans un disque protoplanétaire, dans une comète et une exoplanète. Les trois premières étapes montrent le spectre de la vapeur d’eau mesuré par l’instrument HIFI de l’observatoire spatial Herschel. Les signaux provenant du nuage interstellaire froid et du disque protoplanétaire ont été exagérés dans cette image par un facteur 100 par rapport à ceux provenant de l’étoile en formation au centre. (c) ESA/ALMA/NASA/L.E. Kristensen

Pour en savoir plus : Laboratoire astrophysique de Bordeaux

Les exoplanètes et la vie dans l’Univers

La Terre au carré  : Les exoplanètes et la vie dans l’Univers

Vingt‑cinq ans après la première détection d’une exoplanète, quelques 4 100 planètes confirmées, dont 665 systèmes planétaires multiples, c’est‑à‑dire comptant plusieurs planètes, ont été découvertes. Seront-elles habitables ?
La quête de planètes potentiellement habitables devient aujourd’hui un champ de recherche actif.


 

Poèmes d’astronomie pour tous les âges !

Sean Raymond, Chargé de recherche au CNRS au laboratoire astrophysique de Bordeaux enveloppe les faits de l’espace dans la poésie, expliquant des sujets complexes dans une prose ludique. Les dessins d’Owen Raymond illustrent le fonctionnement de notre Univers, des phases de la Lune à la «spaghettification».

Publié en octobre 2020, onze poèmes astronomiques couvrent des sujets allant des télescopes aux trous noirs, des galaxies à la recherche de la vie extraterrestre, du Big Bang aux planètes. Avec une préface de l’astrophysicien de renommée mondiale Neil de Grasse Tyson.


Plus d’informations : Sean Raymond – Laboratoire astrophysique de Bordeaux

 

 

12 Quasars nouvellement découverts avec Gaia

12 croisements rares d’Einstein découverts avec Gaia

Grâce au vaisseau spatial de cartographie stellaire Gaia de l’ESA et à l’apprentissage automatique, les astronomes ont découvert 12 quasars dont la lumière est si fortement déviée par les galaxies de premier plan qu’ils sont chacun visibles sous forme de quatre images distinctes, appelées « croix d’Einstein  ».
Ces croix sont des outils uniques pour en savoir plus sur la matière noire et le taux d’expansion de l’Univers.Ces croix sont des outils uniques pour en savoir plus sur la matière noire et le taux d’expansion de l’Univers.

Plus d’informations sur le site de l’ESA et sur le compte twitter de l’ESA

 

12 Einstein crosses. Credit: The GraL Collaboration

Contacter les co-auteurs de l’article qui annonce la découverte de 12 nouvelles lentilles gravitationnelles
Laboratoire astrophysique de Bordeaux :
Christine Ducourant et Jean-François Le Campion

A découvrir : Étonnante chimie

Découvertes et promesses du XXIe siècle

Dans l’ouvrage « Étonnante chimie », édité par CNRS Éditions le 22 avril prochain, 80 scientifiques évoquent la chimie de tous les jours, celle du monde vivant et de son environnement, celle qui va changer notre futur et parlent aussi de femmes et d’hommes qui ont donné à cette science ses lettres de noblesse.

Pour en savoir plus lire le communiquer de presse


Contacts :
François Maginiot ; Attaché de presse CNRS et Christelle Voisin ; Attachée de presse, CNRS Editions

Le laboratoire EPOC dans le journal du CNRS

« Détecter la pollution des milieux aquatiques »

Électrode mesurant la sensibilité d’une huître à la qualité de l’eau (laboratoire EPOC). © Jean-Charles MASSABUAU/CNRS Photothèque

Retrouvez le laboratoire EPOC dans le Journal du CNRS dans le cadre de la  « Cellule Eau«  crée par le CNRS à l’occasion de la Journée mondiale de l’eau, le 22 mars dernier.


 

 

 

 

 

 


Retrouvez le dossier thématique du CNRS – L’eau

Webinaire – FutursAct

Webinaire  « Organisations frontières pour l’adaptation aux changements climatiques : l’interface science-société pour accompagner les acteurs territoriaux ».

Chapitre 2 de la série de Webinaires conjoints France/Québec :  Mercredi 21 avril 2021 de 15h00 à 17h00

Pour en savoir plus : FutursAct

 


Inscriptions :
Les inscriptions pour assister à ce webinaire sont gratuites, mais doivent être enregistrées au moins 24 heures avant l’événement. Cliquez sur ce lien pour accéder au formulaire d’inscription.

Prochains RDV dans la série de webinaires conjoints France/Québec :

  • 19 Mai 2021 : Peut-on mesurer nos succès en adaptation?
  • 9 Juin 2021 : Des économies en phase avec la réalité climatique

Conférence publique d’Hervé Le Treut

Conférence d’Hervé Le Treut sur le réchauffement climatique de l’échelle globale à celle du territoire

Organisée par l’IUT de Bordeaux, ce webinaire se déroulera le jeudi 29 avril de 14h à 16h.

M. Le Treut traitera le sujet des changements climatiques : de l’échelle globale à celle des « territoires » sous la forme d’un webinaire durant lequel une large place sera réservée aux questions et discussions.


Inscription à la conférence à l’aide du formulaire

 

La Terre au carré : « Qu’est-ce que la zone critique ? « 

À découvrir ou redécouvrir !

La Terre au carré sur France Inter du lundi au vendredi de 14h à 15h par Mathieu Vidard
Nature, climat, pollution, idées, engagements, solutions : toute l’actualité de la planète pour imaginer le monde d’aujourd’hui et de demain.


 

Émission du 30 mars : La zone critique désigne la fine pellicule de la planète sur laquelle nous vivons, en référence au fait que sa dégradation est critique pour le futur de la vie terrestre.
En France, l’infrastructure de recherche OZCAR (Observatoires de la Zone Critique, Applications et Recherches) dont Jérôme Gaillardet est responsable, a été constituée en 2016. Elle regroupe tous les observatoires dans lesquels les organismes de recherches publics (CNRS, INRAE, IRD, Météo-France, ANDRA…) et les universités investissent dans la surveillance à long terme de la zone critique.

 

SNO Karst

Création de l’Institut des Mathématiques pour la Planète Terre (IMPT)

Création de l’Institut des Mathématiques pour la Planète Terre (IMPT).

À l’initiative de l’INSMI à laquelle l’INSU s’est associé, IMPT a pour vocation de fédérer une large communauté de recherche autour des mathématiques pour aborder des questions en sciences de la terre et de l’environnement provenant d’autres domaines scientifiques dans une approche nécessairement pluridisciplinaire. Au-delà du CNRS (INSMI, INP, INEE, INSU) plusieurs partenaires universitaires sont associés à cette initiative.

 


L’IMPT  lance son premier appel à projet et vous en trouverez les détails ici

 

Journée thématique OSU THETA – Évènement annulé

Les Instituts INSU et INSIS du CNRS ont décidé d’organiser sur l’année 2021 un cycle de 4 ateliers de travail sur l’instrumentation dédié au suivi environnemental.
4 thématiques seront abordées : Mesure de la qualité l’eau ; Mesure de la qualité de l’air  ; Observation de la terre, télédétection ; Le vivant comme vecteur d’observation.

La journée thématique « CAPTEURS » organisée par l’OSU-THETA et le DIPEE Bourgogne Franche-Comté  le 8 avril 2021 s’inscrit dans ce contexte.

Cette journée a pour but d’initier et de susciter des échanges et des collaborations entre des équipes qui n’ont pas l’habitude de travailler ensemble. Les thématiques abordées porteront autour de la question environnementale pour la résoudre avec des méthodologies / technologies issues des sciences de l’ingénieur en maintenant un lien étroit et constant entre les deux communautés.


Télécharger le programme de la journée thématique du 8 avril 2021


 

Pour rappel l’atelier 4 : « Le vivant comme vecteur d’observation » sera organisé conjointement par l’IMS et l’OASU au 4ème trimestre 2021.
Il aura lieu à l’IMS – Laboratoire d’intégration du matériau au système à Bordeaux.
Résumé des 4 ateliers