Défis Méthodologiques

Défis Méthodologiques Vous êtes ici : Accueil  /  Recherche / Prospective Scientifique / Défis Méthodologiques

Les « Défis méthodologiques » se déclinent en une partie « Instrumenter l’environnement », une partie « Stockage, Traitement et Diffusion de Données » et une partie « Science Participative » avec les thèmes clés cités ci-dessous.

Thèmes clés :

  • développement de protocoles et d’outils visant à (1) une réduction des échelles spatiales et temporelles des observations, (2) une augmentation de la sensibilité des capteurs (par exemple nanoparticules et composés de faibles concentrations).

  • développement de capteurs innovants pour le suivi de l’environnement : capteurs automatisés ou semi-automatisés en biologie et bio géochimie (intérêt vis-à-vis de la structuration des communautés); réseaux de capteurs communicants ; micro et nano capteurs ; capteurs passifs et échantillonneurs passifs ; capteurs embarqués

  • les drones (aériens et marins) au service des sciences de l’environnement (instrumentation embarquée) et de l’imagerie/altimétrie/bathymétrie (dont développement de modèles numériques de terrain).



Les bases de données :

  • exploitation massive de données issues d'un grand nombre de relevés au sol et dans l'espace avec des méthodes d'intelligence artificielle (« Big Data » ).

  • vers une standardisation de la gestion des échantillons pour une meilleure traçabilité de ces objets (par exemple échantillons géologiques et biologiques, objets technologiques tels que les composants électroniques pour appareils spatiaux) via logiciels/outils/procédures partagés et dédiés.


Le traitement des données :

  • développement de méthodes non-linéaires (développement d’algorithmes, données de différentes sources ou natures) pour observations sur temps longs lorsque des données sont manquantes, ou pour traduction de phénomènes environnementaux par la combinaison de données hétérogènes.




Enjeux

  • double enjeu de médiation et d’optimisation des actions d’observation de l’environnement