PHYTOBS

PHYTOBS Vous êtes ici : Accueil  /  Observation / Services d'Observation / Océan - Atmosphère / PHYTOBS

Le PHYTOBS (Réseau d’observation du phytoplancton), s’appuie sur un réseau de 26 sites qui effectuent des suivis réguliers à fréquence bimensuelle et sur le long terme (échelle pluridécennale) des espèces phytoplanctoniques marines. Le PHYTOBS est issu de deux réseaux initiaux d’observations : le REPHY – Réseau d’observation et de surveillance du phytoplancton et des phycotoxines créé en 1984 et le SOMLIT – Service d’observation en milieu littoral créé en 1995.
Le PHYTOBS est l’un des réseaux élémentaires de l’Infrastructure de Recherche Littorale et Côtière ILICO et s’appuie sur le pôle ODATIS pour la distribution des données d’observation

Objectifs

Les Objectifs scientifiques du PHYTOBS sont via l’étude de l’ensemble des espèces phytoplanctoniques des milieux côtiers et lagunaires et du contexte hydrologique afférent 1) d’analyser les réponses des communautés phytoplanctoniques aux changements environnementaux, 2) d’évaluer la qualité du milieu au travers d’indicateurs, 3) de définir les niches écologiques, et 4) de détecter les variations de phénologie.
Le PHYTOBS possède également des objectifs de service 1) accroitre la synergie de la communauté scientifique, 2) le renforcement des compétences et 3) la diffusion des connaissances.

Identité
Données

Les suivis PHYTOBS reposent sur la stratégie définie par le SOMLIT : prélèvement d’eau en surface, à pleine mer (pour les sites soumis à la marée), tous les 15 jours. Sont adossés aux prélèvements phytoplanctoniques la mesure de 11 paramètres SOMLIT (température, salinité, oxygène dissous, nitrate, nitrite, ammonium, phosphate, silice dissoute, matière en suspension, chlorophylle a, matières en suspension). Ces observations et analyses sont effectués sous démarche qualité (référentiel qualité du SOMLIT adossé à la norme ISO 17025).
La bancarisation des données s’effectue dans les bases de données primaires PELAGOS (Station Biologique de Roscoff) et Quadrige (Ifremer) avec un portail commun ODATIS d’accès, de visualisation et de distribution des données.

Implication OASU

L’OASU, à travers ses unités et sa mise en œuvre, maintient et coordination des activités du SOMLIT permet la mise en œuvre des observations PHYTOBS aux sites du bassin d’Arcachon (UMR EPOC) et du pertuis d’Antioche (UMR LIENSs).

Collaborations

Le PHYTOBS est mis en œuvre par le personnel du CNRS, d’Ifremer, des Universités, de l’IRD et du Muséum National d’Histoire Naturelle (Ifremer Boulogne sur Mer, Université de Lille, UMR LOG, Station Marine de Wimereux, Ifremer Port en Bessin, Université de Caen Normandie UMR BOREA, Sorbonne Université, Ifremer Dinard, CRESCO, Station Biologique de Roscoff, l’Université de Bretagne Occidentale ,IUEM, UMR LEMAR, Ifremer Concarneau & Brest, Ifremer Nantes, Ifremer La Tremblade, Rochelle Université, UMR LIENSs, Ifremer Arcachon, l’Université de Bordeaux, UMR EPOC, Station Marine d’Arcachon, OASU, Ifremer Sète, Observatoire Océanologique de Banyuls, Ifremer Toulon, Aix Marseille Université, UMR MIO, Institut Pythéas, Sorbonne Université, UMR LOV, OOV).