Actualités

Actualités

Vous êtes ici : Accueil  /  Actualités

Carbone bleu…

Exposition « Carbone bleu, Quand le littoral et les marais s’en mêlent »

Une exposition du laboratoire LIENSs (La Rochelle Université/CNRS) à découvrir au Musée Maritime jusqu’au 1er Novembre 2020.
Pour en savoir plus :
https://lienss.univ-larochelle.fr/Exposition-Carbone-bleu-Quand-le-littoral-et-les-marais-s-en-melent-1730
http://Le site web de l’exposition : carbone-bleu.univ-lr.fr

Le machine learning…

Le machine learning permet une percée dans les études sur le lieu de naissance des étoiles.

La génération actuelle des récepteurs installés dans les radiotélescopes de l’IRAM (antenne de 30 mètres dans la Sierra Nevada en Espagne et interféromètre NOEMA au Plateau de Bure) fait entrer la radio-astronomie millimétrique dans l’ère du traitement massif de données. Ces récepteurs permettent de capter jusqu’à 240000 fréquences ! Par rapport à la précédente génération, la quantité de données a été multipliée d’un facteur 50 environ et le sera de nouveau avec la prochaine génération de récepteurs en cours de développement ! Cela change radicalement la manière de conduire des projets pour répondre aux défis scientifiques de l’astronomie.
Pour en savoir plus : https://astrophy.u-bordeaux.fr/le-machine-learning-permet-une-percee-dans-les-etudes-sur-le-lieu-de-naissance-des-etoiles/
Pour aller plus loin :
Contact local : Pierre Gratier – pierre.gratier@u-bordeaux.fr
Site web du projet ORION-B: https://www.iram.fr/~pety/ORION-B

Nouvelle plaquette de l’OASU

La nouvelle plaquette de l’OASU est en ligne.
Plaquette oasu 2020. pdf

Eléctions partielles OASU

Data Terra…

Une infrastructure de recherche Data Terra
De la données à la connaissance du système Terre »Pôle de données et services pour le système Terre ».
Observer, comprendre et prévoir de manière intégrée l’historique, le fonctionnement et l’évolution du système Terre soumis aux changements globaux est un enjeu fondamental de recherche et une nécessité pour la mise en œuvre des objectifs du développement durable. Cela nécessite des infrastructures interopérables permettant d’accélérer l’extraction, l’analyse, la diffusion et l’usage intelligent des données, des indicateurs et des modèles issus des systèmes nationaux et internationaux d’observation.
Pour en savoir plus  : https://www.data-terra.org/

Les Intermèdes sont annulés…

Intermedes_suspendus

En raison de la crise sanitaire actuelle et des incertitudes sur les modalités de la reprise, les « Intermèdes OASU » sont suspendus jusqu’à nouvel ordre.

Des vents stellaires…

Des vents stellaires observés avec une précision sans précédent.

Pour la première fois, des astronomes ont trouvé une explication aux formes fascinantes des nébuleuses planétaires. Cette découverte est basée sur l’ensemble d’observations le plus important et le plus détaillé à ce jour des vents stellaires autour d’étoiles géantes froides évoluées. Le vent des étoiles correspond à un flux de matière s’échappant de leur surface dans l’espace environnant. L’équipe a mis en évidence que les vents stellaires ne sont pas sphériques, contrairement à ce qui est généralement admis. Leur forme présente cependant de grandes similitudes avec celle des nébuleuses planétaires.
Cette découverte a conduit à la conclusion que le même processus physique façonne à la fois les vents des étoiles évoluées et les nébuleuses planétaires. Les résultats ont été publiés dans la revue Science.

Galerie de vents stellaires autour d’étoiles géantes froides évoluées, observés par le projet ALMA ATOMIUM (fausses couleurs).
L’étoile centrale (et son compagnon) sont à l’intérieur de la tache blanche centrale.
Crédit : ESO/ATOMIUM (Decin et al. 2020).

Contact : Fabrice Herpin, Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux, Université de Bordeaux/CNRS, fabrice.herpin@u-bordeaux.fr
 

A découvrir : en Arctique …

En Arctique, les mouettes victimes de la pollution

Les produits chimiques que nous utilisons dans nos villes peuvent polluer des régions… à des milliers de kilomètres !
Suivez une équipe franco-norvégienne qui remonte la piste des composés fluorés, utilisés dans nos imperméabilisants et surfaces anti-adhésives, qui voyagent jusqu’au cercle polaire où ils s’accumulent dans les corps des mouettes.
Titre original : Toxiques de l’Arctique : la fertilité des oiseaux menacée
Producteur : CNRS Images
Intervenant(s) :
Olivier Chastel (CNRS)
Charline Parenteau (CNRS)
Centre d’études biologiques de Chizé : https://www.cebc.cnrs.fr/
CNRS / La Rochelle Université

Une meilleure prévision du climat …

Une meilleure prévision du climat de l’Atlantique Nord à l’échelle décennale

Les changements dynamiques de la circulation atmosphérique sur l’Atlantique Nord sont très délicats à prévoir au delà de la semaine.
Cependant, grâce à un effort international très important, réunissant divers systèmes de prévisions climatiques à l’échelle décennale, dont le système IPSL-EPOC, les variations de l’Oscillation Nord Atlantique (NAO) ont été pour la première fois prédites rétrospectivement avec une acuité inégalée.
L’article décrivant ces résultats a été publié dans la revue Nature à la fin Juillet 2020 et reprise dans les actualités de l’INSU
Référence : North Atlantic climate far more predictable than models imply, Nature, DOI : 10.1038/s41586-020-2525-0
Pour en savoir plus : Didier SWINGEDOUW, CR CNRS, équipe Paléoclimats

L’Estuaire de la Gironde

Vient de paraître aux Presses Universitaires de Bordeaux.
L’estuaire de la Gironde : un écosystème altéré ?
Entre dynamique naturelle et pressions anthropiques.
Sous la direction de Benoît Sautour et Jérôme Baron