Unités Constitutives

Unités Constitutives Vous êtes ici : Accueil  /  OASU / Unités de l'OASU / Unités Constitutives

Les unités de recherche constitutives sont les unités de recherche de l’OASU dont les tutelles sont signataires de la convention de l’UMS 2567 POREA. Les tutelles concernées sont l’Université de Bordeaux (UB), le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS), l’Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement (INRAE) et l’Université de la Rochelle (ULR).

Laboratoire d’Astrophysique de Bordeaux

Le Laboratoire d’astrophysique de Bordeaux (LAB) est une unité mixte de recherche entre le CNRS et l’Université de Bordeaux qui compte environ 75 personnes réparties en 5 équipes scientifiques, 2 équipes techniques, un service administratif et un centre de documentation. Les recherches qui y sont menées couvrent une large gamme de l’étude du milieu interstellaire diffus à la formation des étoiles et des systèmes planétaires, des propriétés atmosphériques et de surface des planètes aux questions de climat, d’habitabilité et de recherche de la vie. Aux plus grandes échelles, les équipes du laboratoire s’intéressent aux amas d’étoiles, à l’histoire des populations stellaires de la Galaxie et aux systèmes de référence fournis par les quasars. D’un point de vue technique, le laboratoire a développé un savoir-faire unique en électronique pour la radio-astronomie et le pilotage d’instruments embarqués sur des sondes spatiales. Il possède également un fort potentiel de fabrication mécanique de précision pour l’instrumentation au sol et dans l’espace. En savoir plus

Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux

L’UMR EPOC, Environnements et Paléoenvironnements Océaniques et Continentaux, est une Unité Mixte de Recherche (UMR 5805) commune à plusieurs organismes : l’Université de Bordeaux, le CNRS et l’Ecole Pratique des Hautes Etudes. Les recherches menées à EPOC couvrent l’ensemble des domaines relatifs à l’étude des environnements et paléo-environnements aquatiques océaniques et continentaux. Ces activités sont structurées en trois thématiques principales : (1) l’Ecotoxicologie et la Chimie de l’environnement, (2) l’Océanographie côtière, et (3) les Géosciences marines. En savoir plus

UR Environnement, Territoires et Infrastructures (ETBX)

L’UR ETBX a pour ambition de croiser ses compétences en économie, sociologie, géographie, agronomie, science politique, statistiques, mathématiques et sciences de l’ingénieur pour développer des approches intégrées. En favorisant le dialogue entre des recherches contributives, évaluatives et critiques, ces approches intégrées permettront d’appréhender la manière dont les sociétés et les territoires se confrontent aux enjeux environnementaux dans le contexte des changements globaux. L’UR capitalise les travaux et l’expertise développés dans 4 domaines d’application thématiques :

  • Agriculture et transition agroécologique,
  • Territoires forestiers : multifonctionnalité et bioéconomie,
  • Territoires Littoraux et fluvio-estuariens,
  • Gestion patrimoniale des infrastructures liées à l’Eau.

En savoir plus

UR Ecosystèmes Aquatiques et Changements Globaux (EABX)

EABX mène des recherches sur la caractérisation et la compréhension des réponses de la biodiversité aquatique continentale aux changements globaux à différentes échelles biologiques. Les changements globaux qui nous interessent plus particulièrement sont la pêche, la fragmentation des milieux, la contamination et le changement climatique. Les objectifs de nos recherches sont de fournir des recommandations dans un premier temps de mieux comprendre les mécanismes en jeu, puis dans un second temps de fournir  différents outils tels que des indicateurs, méthodes, , simulations, , expertises, capteurs… en appui aux politiques publiques de gestion des écosystèmes aquatiques . Nos objets de recherche concernent les écosystèmes aquatiques continentaux et se déclinent à différents niveaux d’organisation:

  1. espèces et populations d’intérêt patrimonial (poissons migrateurs amphihalins, végétaux aquatiques (isoétides) ) ou fonctionnel (sole, crevette blanche, microalgues) ;
  2. communautés (végétaux aquatiques, poissons, biofilms) ;
  3. réseaux d’interactions au sein des biofilms des écosystèmes estuariens et lacustres.

En savoir plus

LIttoral ENvironnement et Sociétés (LIENSs)

Le laboratoire LIENSs est une Unité Mixte de Recherche (CNRS / Université de La Rochelle) qui étudie par une démarche interdisciplinaire un système complexe : le littoral. Nous étudions le fonctionnement de ce système, son évolution dans un contexte de changement global et d’urbanisation croissante des côtes, son usage et son exploitation durable. Pour cela, le l’unité intègre des expertises dans de multiples domaines scientifiques : sciences de l’environnement (biologie, écologie, géophysique), sciences humaines (géographie, histoire), chimie et biotechnologie. En savoir plus